Ma soirée de dégustation de vin

Dégustation de vin

Grand amateur de vin, j’ai pu enfin organiser ma toute première dégustation œnologique. Et comme l’évènement a rencontré un franc succès auprès de mes invités, j’envisage sérieusement une deuxième édition d’ici la fin de l’été.

L’importance de la décoration

Avec quelques amis, on aime bien se retrouver de temps en temps chez les uns et chez les autres autour d’un bon repas. Ce sont de véritables moments conviviaux où l’on essaie de se faire découvrir, entre convives, de nouvelles saveurs. Et lorsque ce fut à mon tour de recevoir, j’ai mis en avant l’une de mes grandes passions qu’est le vin. Toutefois, avant de me consacrer à la sélection des millésimes, j’ai aussi voulu m’occuper de la déco de la table de fête pour plonger mes invités dans une ambiance digne du thème de la soirée.

Pour l’occasion, j’ai passé commande d’une nappe et d’un chemin de table mais aussi de marque-places et de lumignons pour obtenir une lumière tamisée. En effet, je voulais donner à la dégustation une impression de cocktail dinatoire particulier. J’ai également acheté des bougies chauffe-plat en cas de besoin. Je me suis procuré tous ces produits sur internet, sur une boutique en ligne se spécialisant dans les articles de décoration de fête.

La sélection des bouteilles de vin

Par la suite, je pouvais tranquillement choisir le thème de ma soirée œnologique. Pour ne pas trop m’éparpiller, mais surtout pour trouver facilement les bouteilles à déguster, une personne dont le métier est sommelier m’a conseillé d’opter pour une région viticole française en particulier. Et alors que j’hésitais encore entre la Bourgogne et le Languedoc-Roussillon, je me suis tout d’un coup rappelé un excellent blanc sud-africain que l’on m’a fait découvrir lors d’un déjeuner dominical chez mes parents.

Soirée vin

Pour changer un peu des vins cocorico, j’ai alors proposé à mes convives du vin sud-africain. Arrivé chez le caviste de mon quartier, j’ai été très agréablement surpris du choix des vins qui s’offraient à moi. Blancs, rouges, rosés, mousseux, moelleux… Les vignobles sud-africains ont de quoi rivaliser avec les Français. Il y a même des vins fortifiés de type porto. Et même si les cépages rouges étaient très présents entre le merlot, le pinot noir et le cabernet, je me suis laissé tenter par les blancs.

J’ai particulièrement mis l’accent sur le Chenin Blanc. C’est d’ailleurs ce cépage (millésime 2013) de la Réserve familiale de Kleine Zalze, en Afrique du Sud, qui vient d’être élu meilleur vin blanc du monde ce mois de mai 2015, lors du Concours mondial de Bruxelles, qui s’apparente au "championnat du monde du vin".

Le déroulement d’une dégustation œnologique

Néanmoins à la fois taquin et malicieux, je n’ai pas dit à mes convives que j’allais leur proposer des vins sud-africains. Et pour tester leur connaissance œnologique, j’ai décidé de masquer les étiquettes des vins pour une dégustation à l’aveugle. J’étais bien content de moi, car tout le monde est tombé dans le panneau. Des huit individus présents, personne n’a su deviner le pays d’origine des vins.

Attention cependant, pour que les vins préservent leurs arômes et leurs saveurs, les températures de service doivent être respectées au moment de les déboucher. Pour bien observer leurs robes, les millésimés seront, si possible, bus dans des verres transparents. Prévoir une carafe d’eau de source à côté pour permettre à vos invités de se rincer la bouche particulièrement si plusieurs vins sont au menu.

Écrit par Théo le dans Organisation de fêtes

Pour fêter ça, partagez !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : sw3excsgux