Comment bien choisir son champagne pour les fêtes ?

Coupe de champagneEn toute grande occasion, le champagne est le breuvage festif par excellence, indispensable pour rendre l’apéritif ou le dessert festifs et accompagner un toast digne de ce nom, que ce soit aux fêtes de Noël, à la nouvelle année, pour un anniversaire...

Même sans être spécialiste en la matière, il est possible de s’instruire des quelques rudiments de base pour bien choisir sa bouteille : cépages, crus, millésimes, brut ou demi sec, ça vous dit quelque chose ?

Savoir déchiffrer l’étiquette

Pour bien choisir un champagne, il convient de savoir correctement lire l’étiquette : en effet, c’est elle qui contient toutes les informations en premier lieu.

Brut, il est peu sucré et peut accompagner ainsi tout type de mets, mais à éviter au dessert. Un champagne demi-sec est considéré "moelleux" et se destine davantage à cette dernière fonction. Sur l’étiquette, on remarquera plusieurs autres mentions telles que le nom du champagne, son degré d’alcoolémie, et des informations concernant le producteur et la date de la mise en bouteille.

Dans le cas d’un vin de très grande maturité (10 ans et plus) on a affaire à un millésimé, ce qui reste un cas rare ; ces vins affichent un prix nettement plus élevé car seules les meilleures années (vendanges prometteuses) sont millésimées.

Les différents cépages

Le champagne rassemble trois cépages qui sont comme trois grandes "familles" parmi lesquelles on distingue les noirs et les blancs : le Chardonnay, le Pinot noir et le Pinot meunier. Eux-mêmes résultat d’un mélange de crus bien particuliers, les cépages ont des caractéristiques précises dont dépend le goût en bouche.

Ainsi le Chardonnay est plutôt suave, le Pinot noir plus fort et le Pinot meunier possède des notes aromatiques fruitées. On peut trouver une combinaison de Pinots, dit "blanc de noirs" ou du champagne composé de divers Chardonnay, alors appelé "blanc de blancs". Le blanc constitue un vin d’apéritif idéal qui accompagne également huîtres, fruits de mer, viandes blanches et poisson. Les "noirs" sont indiqués pour des viandes plus fortes, gibiers et plats en sauce.

Champagne

Un véritable "Champagne"

La présence de cette appellation sur la bouteille est le moyen de s’assurer qu’il s’agit bien d’un vrai champagne. On trouve aussi sur l’étiquette le code délivré par le comité du vin de Champagne, et un sigle indiquant le statut du producteur ou négociant : NM, RM ou CM pour négociant, récoltant ou coopérative (M signifiant ‘manipulant’).

Les lettres MA indiquent une marque auxiliaire, n’attestant pas forcément d’un contenu de qualité. Les champagnes dits "bruts sans année" sont les moins chers et les plus répandus ; il s’agit de bons vins apéritifs indiqués pour toutes les célébrations.

Enfin, notez qu’un champagne de grande surface bien sélectionné ne sera pas forcément plus mauvais qu’un vin acheté chez un caviste : on peut amplement se faire plaisir avec une bouteille à partir de 12 €.

Écrit par Théo le dans Organisation de fêtes

Pour fêter ça, partagez !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : pgw43a6hep