La Saint-Patrick, une occasion de faire la fête à l’irlandaise ?

Célébrée tous les ans le 17 mars, la Saint-Patrick est la fête nationale de l’Irlande. Pour cette année, il est question de parades dans la ville de Dublin, ainsi que dans de grandes métropoles pour ne citer que Philadelphie, Tokyo, ou encore Londres. Mais que savons-nous réellement de la Saint-Patrick ?

Saint-Patrick - 17 Mars


Qui est Saint-Patrick ?

Lorsque l’on parle de la fête nationale irlandaise, l’on évoque instantanément le Saint-Patrick. Pourtant je suis prêt à parier que nombreux d’entre vous ne savent même pas qui est véritablement Saint-Patrick. Raison de plus pour parcourir ces quelques lignes et vous pourriez par la suite épater vos amis et proches irlandais.

Né sous le nom de Maewyn Succat vers les années 385, Saint-Patrick est fils d’un centurion romain. Mais contrairement aux idées reçues, ce personnage n’est pas un irlandais, mais un écossais. Et si Maewyn Succat a été canonisé, c’est parce que c’est à cet homme que revient la toute première évangélisation de l’Irlande alors en convertissant ainsi les Irlandais au christianisme. Saint-Patrick aurait reçu l’ordre du pape Célestin Ier, lui-même pour remplir cette mission.

D’ailleurs, de nombreux légendes et mythes sont associés à Saint-Patrick. Parmi les plus connus est son utilisation du trèfle (emblème de l’Irlande) pour mieux expliquer la signification de la trinité, aux Irlandais. Mais Saint-Patrick aurait également réalisé l’exploit de chasser tous les serpents de l’Irlande, en les jetant à la mer du haut d’une montagne. C’est le 3 décembre 1962 que Saint-Patrick est désigné comme le patron de l’Irlande par la Congrégation Pontificale.

Que célèbre-t-on à la Saint-Patrick ?

Fête de la Saint-Patrick

Avant que la Saint-Patrick soit, associée à la fête nationale irlandaise, celle-ci était tout d’abord une célébration religieuse mise en place, l’église catholique aux dix-septièmes siècles. C’est d’ailleurs pape Urbain VIII qui a décidé d’attacher la date du 17 mars à cette fête religieuse, qui n’est autre que le jour de naissance de Saint-Patrick. C’est donc une journée sainte, où tous les Irlandais se rendent à l’église, avec une feuille de trèfle boutonnée à leurs vêtements.

C’est seulement aux dix-huitièmes siècles que le Saint-Patrick est apparenté à la fête nationale irlandaise, quand les Irlandais immigrés à Boston décident de fêter publiquement la Saint-Patrick dans les rues. Rappelons que s’il y a autant d’irlandais sur le sol américain, c’est à cause de la grande famine qui a sévi en Irlande au dix-neuvième siècle.

Une tradition qui se répand sur le reste des villes américaines et canadiennes, avant que le parlement britannique déclare cette journée comme fériée en 1903. Il faudra alors attendre les années trente pour que le 17 mars se célèbre aussi dans les rues irlandaises de Belfast, de Limerick, ou encore de Waterford. De nos jours, la célébration de la Saint-Patrick s’étale sur cinq jours et sont au rendez-vous festivités, parades, feux d’artifice... Habillez-vous en vert !

Écrit par Théo le dans Evénements

Pour fêter ça, partagez !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : kf9n9zsq54